Planter et Cultiver l’Ail

Quand planter

L'ail peut être planté au printemps et en automne. Pour la plantation en automne, la meilleure méthode consiste à planter les gousses en buttes pour éviter qu'elles ne soient trop humides en hiver. Au printemps, février / mars sont les mois de plantation parfaits, car les bulbes aiment se développer à des températures comprises entre 5 et 10 degrés. Pour éviter que les maladies ne se transmettent par le matériel de plantation, nous le traitons à l'eau chaude. Notre matériel de plantation a été contrôlé par le NAK-T (Service de contrôle général de l'horticulture) et le SKAL (Fondation de contrôle de l'agriculture alternative).

Comment planter

Utilisez les gousses détachées des bulbes d'ail comme plants. L'ail se défait mieux lorsqu'il est réchauffé et sec. Le sol doit être bien aéré et ne doit pas être trop richement fertilisé. Les sols limoneux et sablonneux sont idéaux. Un sol trop acide donne de mauvais rendements. Pour le lit d'ail, choisissez un endroit chaud et bien ensoleillé et enfoncez les gousses dans le sol à une distance de 10 cm de manière à ce que la pointe soit juste visible. Si vous plantez plusieurs rangées les unes à côté des autres, respectez une distance de 20 cm entre les rangées.

Influence de la météo

Après la plantation en automne, les racines se développeront pour l'hiver. Après l'hiver, les gousses ont besoin d'un peu de chaleur et de soleil, afin que celles-ci se clonent et produisent de petites gousses. Et elles ont surtout besoin d'un temps sec pendant la période de maturation. Si le temps est mauvais et que l'été reste humide et froid, le bulbe restera petit et parfois ne formera pas de gousses. Mais si l'été est beau, vous pouvez vous attendre à une belle récolte de gros bulbes d'ail. La pourriture peut se propager surtout par temps de pluie, car les spores sont projetées par la pluie. Un matériel de plantation propre et une bonne hygiène sont importants pour prévenir la pourriture.