Arrachage des bulbes de fleurs

Arrachage des bulbes de fleurs

De nombreuses personnes me demandent comment manipuler les bulbes après la floraison. Faut-il les déraciner ou les laisser en place ? La plupart des petites variétés de bulbes spéciaux (perce-neige, crocus et akonite) peuvent être laissées en terre. Elles se propagent souvent d'elles-mêmes par l'intermédiaire de nouveaux bulbes ou de graines. Mais qu'en est-il des tulipes ou des jonquilles ?

Tulipes

Malheureusement, la tulipe ne se développe jamais beaucoup dans le jardin. Cela vaut aussi bien pour les tulipes à longues tiges que pour les tulipes botaniques ou les tulipes d'espèces. En effet, si vous avez observé le cycle de vie de la tulipe, vous savez que chaque bulbe fleuri se divise à la fin de la saison de croissance : le vieux bulbe se divise en plusieurs bulbes plus petits. Seules les plus grandes d'entre elles refleuriront la saison suivante. Par la suite, elles se décomposent également. Ainsi, après quelques saisons, tout ce que vous trouverez à la place du bulbe d'origine est un amas de très petites boules. Il s'agit de ceux que l'on appelle les "mono-feuilles". Ils ne produisent que des feuilles et non pas de fleurs pendant les cinq premières années ou plus. La multiplication par graines est également une question de patience pour la tulipe. En effet, si la tulipe réussit à s'auto-ensemencer, il faudra environ sept ans ou plus pour que le plant devienne suffisamment grand pour fleurir seul.

Naturalisation des tulipes

Il existe cependant des tulipes vivaces que l'on peut simplement laisser en bordure pendant plusieurs années. En effet, il existe des variétés qui ne sont pas sévèrement sentinelles, mais qui mettent toute leur puissance de croissance dans un nouveau bulbe. La condition préalable est que les plantes reçoivent suffisamment de lumière, d'eau et de nutriments pendant environ deux mois après la floraison. Les vieux bulbes reconstituent alors une réserve d'énergie suffisante pour refleurir l'année suivante.

Jonquilles

Les jonquilles ne se développent pas beaucoup non plus, mais vous pouvez très bien les laisser en place. Cela s'explique en partie par le fait que la jonquille ne forme pas autant de nouveaux bulbes chaque année que la tulipe. Dans le cas de la jonquille, de nouveaux bulbes poussent progressivement à côté de l'ancien bulbe de jonquille. Si le nombre et la taille des bulbes placés les uns à côté des autres deviennent trop importants, les plantes entrent en compétition les unes avec les autres pour la lumière et les nutriments. Cela peut réduire la floraison. Dans ce cas, déterrez les bulbes une fois en été, séparez-les les uns des autres et replantez-les un peu plus généreusement. Vous pourrez alors en profiter à nouveau pendant plusieurs saisons.

Récolte et stockage des bulbes de fleurs

Lorsque les feuilles de vos plantes à bulbes commencent à mourir (elles deviennent jaunes ou brunes), déterrez les bulbes. Si les feuilles sont encore un peu verdâtres, placez les plantes dans un endroit sec et aéré (pas au soleil) pendant une semaine supplémentaire si nécessaire. Ce faisant, vous donnez à la plante un peu plus de temps pour stocker les nutriments des feuilles dans le bulbe. Retirez alors les feuilles et triez les bulbes. Il est préférable de jeter les bulbes abîmés, car ils risquent de pourrir pendant le stockage. Ils peuvent ensuite infecter les autres bulbes sains. Les classer par taille. Pour les tulipes, seuls les plus gros bulbes refleuriront l'année suivante. De 8 à 9 cm de circonférence, elles refleuriront probablement. Le bulbe étant plus petit, la fleur est également relativement petite. Stockez ensuite les bulbes au sec et à l'air (dans un panier, un filet ou un sac de jute, par exemple) et pas trop au chaud.
Il est préférable de ne planter les tulipes qu'à partir d'octobre, lorsque la température du sol a commencé à baisser. Plantez les tulipes dans une autre partie du jardin. Vous pouvez planter les autres bulbes à partir de septembre.

Le jardin natural